Financement de prêt immobilier

obtenir du financement

Présentation des différentes solutions de financement de prêt immobilier disponibles sur le marché.

Les financements en matière immobilière

Dans tout investissement immobilier, il y a différentes stratégies à mettre en œuvre afin de retirer le meilleur bénéfice de cette opération. Pour y arriver, il faut comprendre que l’immobilier est régi par des multiples règlementations puisqu’il concerne beaucoup de domaines. En effet, par investissement immobilier on entend soit l’achat d’un terrain constructible pour y implanter une maison ou un bâtiment industriel, soit l’achat d’une construction déjà achevée, soit la rénovation ou la restauration d’un bâtiment. Dans tous ces cas les régimes de fiscalité peuvent être différents et il faut en tenir compte.

Il faut dans un premier temps bien étudier le type d’emprunt que vous allez effectuer en fonction de votre budget et de l’ampleur de votre projet. De nos jours, il existe des prêts aux taux très intéressants proposés par...





les établissements de crédits et les banques. Pensez par exemple à un prêt écologique, qui peut aider à financer la construction d’une maison répondant au souci environnemental et à la nécessité d’économie d’énergie. Ces préoccupations d’actualité incitent de plus en plus les futurs propriétaires à investir dans l’écologique. Les conditions sont légèrement différentes de celles d’un prêt immobilier classique. Vous pourrez toujours choisir entre un versement à taux variable ou fixe, sachant que le taux variable est plus intéressant mais que son montant étant fluctuant, il peut accuser une hausse inattendue. Les banques exigent une assurance prêt immobilier ou perte d’emploi ou d’invalidité pour accorder des prêts immobiliers. Pour un prêt écologique, il faut en outre des garanties fournies par les entrepreneurs qui prennent en charge la construction de la maison écologique.

Pour tout emprunt immobilier, le montant maximal de la mensualité ne doit surtout pas excéder le tiers du revenu mensuel. Par ailleurs, beaucoup de banques ou d’établissements de crédit exigent de l’emprunteur, à titre de contribution, un apport personnel de 10% du montant global du projet. Même si le budget de financement est prévu à l’avance, il est plus difficile d’évaluer le montant total les frais annexes, comme les imprévus, les impôts, par exemple. Il vaut mieux prévoir à la hausse le coût de l’investissement pour ne pas être pris au dépourvu. Mais comme on l’a vu, il est toujours possible de contracter plusieurs prêts pour financer le même projet.

Prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est une meilleure option pour renflouer votre budget ou pour vous aider à assurer votre apport personnel. Ce genre de prêt est très pratique pour un investissement immobilier, mais les conditions de son octroi sont multiples. Premièrement, il est accordé à l’emprunteur qui veut acquérir sa première résidence principale. Celle- doit être personnelle et donc non destinée à l’usage d’un ascendant ou d’un descendant de l’emprunteur. Cette résidence ne peut pas être louée à quelqu’un et, si elle est mise en location, le prêt à taux zéro doit être remboursé. En tout cas, ce prêt ne doit dépasser 20% du montant total d’une acquisition immobilière et 50% des autres frais entrant dans l’investissement pour le même projet immobilier.

Il est bon de savoir que des prêts peuvent être accordés spécialement à certaines catégories de personnes ayant un budget très serré, ce sont ce qu’on appelle les prêts conventionnés. La forme la plus intéressante est le prêt d’accession sociale ou PAS qui est réservé aux personnes dont le revenu est inférieur au plafond indiqué par le décret relatif aux prêts conventionnés. Nombreux sont ceux qui contractent un PAS dont les frais d’établissement de dossiers sont réduits au minimum, soit environ 450€ voire même parfois presque inexistants. Ainsi, ils ont parfois la possibilité d’accéder à l’aide personnalisée au logement ou l’APL. L’énorme avantage que procure le PAS, c’est la possibilité de ne rendre d’abord que les intérêts générés par le prêt dont le reste peut ne pas être remboursé que lorsque la maison ou le logement sera achevé. Toutefois, les demandeurs de ce genre de prêt sont toujours soumis au régime de l’apport personnel de 10% du coût du projet pour pouvoir en bénéficier.

Autres solutions de prêt intéressantes :
Pour étudiants
Pour chômeurs
Pour fonctionnaires
Pour intérimaires
Pour étudiants sans caution parentale
Pour personnes avec un mauvais crédit
Pour personnes surendettées
Pour personnes invalides
Pour l’achat d’un fonds de commerce
Pour fonds de roulement
Pour l’école

Photo par Kārlis Dambrāns (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *