Aides pour travaux de rénovation

Pour aider les particuliers à rénover leurs logements, le gouvernement propose quelques aides financières depuis plusieurs années. Bien évidemment, l’aide financière à octroyer dépend de la situation de chaque demandeur.

L’aide financière de l’Anah

L’aide financière octroyée par l’Agence nationale de l’habitat ou Anah est destinée aux maisons et immeubles anciens. L’âge minimum demandé pour bénéficier de cette aide est de 15 ans. Pour en bénéficier, le propriétaire doit procéder à des rénovations lourdes, dont les coûts sont très élevés ou effectuer des réparations de moindre ampleur ayant...





pour but de rendre la construction sécuritaire. Cette aide s’adresse aussi bien à un propriétaire occupant qu’à locataire. Bien évidemment, le revenu de celui qui demande à bénéficier de cette aide de l’Anah ne doit pas dépasser un certain plafond. La demande pour bénéficier de l’aide est à déposer auprès de la délégation locale de l’Anah dans la région où la maison à rénover est implantée.

Les primes exceptionnelles

Les primes exceptionnelles de 1350 € octroyées par l’État concernent les travaux d’isolation thermique, d’installation de chaudières et d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire faisant usage d’une source d’énergie renouvelable. Les primes de 3000 € quant à elles concernent les travaux de rénovation consistant à améliorer la performance énergétique d’un logement à au moins 25 %.

L’éco-prêt à taux zéro

Il s’agit d’une aide financière octroyée à tous les types de propriétaires : occupants ou locataires. Elle permet à un propriétaire de bénéficier d’un prêt à taux zéro d’un montant de 30 000 au maximum. Comme son nom l’indique, les travaux à réaliser doivent être des travaux d’éco-rénovation, c’est-à-dire, des travaux qui permettront à l’ensemble de la construction de bénéficier d’une bonne performance énergétique. On parle ainsi de l’isolation de la toiture, de l’isolation des murs, du remplacement des portes et de l’installation de systèmes de chauffage.

Le crédit d’impôt développement durable

Cette aide financière destinée à un particulier consiste à déduire de ses impôts 15 à 25 % des dépenses de main-d’œuvre pour les travaux de rénovation dans sa maison. Tous les propriétaires peuvent en bénéficier à condition de remplir certaines conditions, comme le revenu mensuel ou bien la nature des travaux à réaliser. Cette aide financière peut être octroyée pour l’isolation des parois opaques au niveau de la toiture et des murs, pour l’isolation thermique des planchers et pour les travaux de régulation et de programmation du chauffage de la construction.

Aides pour travaux :

Trauvx d’assainissement
Travaux amélioration de l’habitat
Rénovation de logement
Rénovation énergétique logement
Isolation de maison
Construire une maison
Construction maison neuve
Rénovation de maison
Rénover maison ancienne

Photo bpmm (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *