Aides financières pour mère isolée

Lorsqu’une mère élève seule son enfant, elle peut bénéficier de quelques aides financières de la part de l’État. Voici la liste des aides financières dont une mère isolée peut bénéficier.

Le revenu de solidarité active (RSA)

Le revenu de solidarité active a remplacé le revenu minimum d’insertion et l’allocation de parent isolé depuis 2009. Il est octroyé à une femme âgée de 25 ans et plus ou à une femme âgée de moins de 25 ans avec un enfant déjà né ou à naître, laquelle est à la recherche active d’un... emploi. Le montant de cette aide financière dépend des ressources de la personne concernée.

Le complément familial

Il s’agit d’une aide financière octroyée par la caisse d’allocations familiales à une personne qui a au moins 3 enfants à sa charge. Une mère isolée peut en bénéficier, mais ces enfants doivent être âgés entre 3 ans et 21 ans. Par ailleurs, ses ressources de l’année 2012 ne doivent pas dépasser un plafond fixé par la CAF qui est de 45 623 € pour 3 enfants à charge, 51 839 € pour 4 enfants à charge et 6216 € par enfant supplémentaire dans le cas de 5 enfants et plus à charge.

L’allocation de soutien familial (ASF)

C’est une aide financière octroyée à une personne qui se charge d’élever seule un enfant de moins de 20 ans depuis au moins 2 mois consécutifs pour cause de décès d’un des parents de l’enfant, de divorce des parents ou d’abandon. Celle-ci est versée par la caisse d’allocations familiales ou bien par la mutualité sociale agricole. Son montant dépend de la situation dans laquelle se retrouve l’enfant concerné.

L’aide complémentaire santé

La caisse d’assurance maladie peut donner un chèque santé d’un montant de 100 à 500 € à une mère isolée dans le cas où ses ressources sont situées entre le plafond de la couverture maladie universelle et ce plafond qui est lui-même majoré de 26 %. La somme d’argent est déduite de la cotisation annuelle de complémentaire santé.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS)

Cette aide financière est octroyée à un parent qui élève seul ses enfants. Une mère isolée peut donc en bénéficier si elle élève au moins un enfant âgé de 6 à 18 ans. Le but de cette aide financière est d’aider le parent à financer la rentrée scolaire de l’enfant, dont il est en charge. Le montant varie de 362,63 € à 395,90 €.

En résumé, plusieurs aides peuvent être octroyées à une mère isolée, mais il faut qu’elle en fasse la demande pour en bénéficier. La plupart des aides financières sont octroyées par la caisse d’allocations familiales. Il existe également des aides dédiés aux jeunes parents.

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.