Aides pour travaux d’amélioration d’habitat

Pour les travaux d’amélioration d’habitat, certaines aides sont disponibles. On parle notamment de l’aide de l’ANAH et des caisses de retraite, du prêt octroyé par la CAF et de l’éco-prêt à taux 0%.

Aides financières provenant de l’ANAH

L’ANAH attribue des aides financières pour les travaux de réhabilitation lourds et les travaux d’amélioration concernant la salubrité et la sécurité de l’habitat. Les logements concernés sont ceux qui sont conçus depuis plus de 15 ans et étant occupés à titre de logement principal. Ces aides peuvent profiter aux propriétaires occupants ayant un niveau de ressource inférieur à un...





certain plafond, aux propriétaires qui louent ou qui veulent louer le logement (les ménages qui louent doivent avoir des revenus en dessous des plafonds fixés au niveau national) et aux syndicats de copropriétaires (les travaux relèvent d’une procédure liée à une décision de justice ou d’un arrêté).

Aides financières provenant de la caisse de retraite

Si on est retraité et qu’on envisage d’effectuer des travaux visant à améliorer le logement, la caisse de retraite peut fournir une aide financière. Cette aide est destinée seulement aux travaux se déroulant dans une résidence principale.

L’aide peut concerner toute personne retraitée peu importe le régime de retraite (régime général de sécurité sociale, régime de non-salariés, régime agricole, régime étranger, etc.). Seulement, les ressources du foyer doivent se situer en dessous du montant imposé par la caisse de retraite. Les travaux touchent notamment l’isolation acoustique et thermique, l’élargissement des portes, le chauffage, la sanitaire et la plomberie, le raccordement aux égouts ainsi que le revêtement ou la peinture de sol.

Attribution de l’éco-prêt à taux 0%

Ce genre d’aide permet de financer les travaux dans le but d’améliorer la consommation énergétique du bâtiment. L’éco-prêt à taux 0% profite aux logements construits avant 1990 et occupés comme logement principal par le propriétaire ou le locataire. Aucune ressource n’est exigée pour l’éco-prêt, mais la validation du dossier est au soin de l’établissement bancaire.

Les travaux pouvant faire l’objet d’un financement sont nombreux, à savoir, les travaux de restauration d’un système d’assainissement non-collectif par un système qui ne consomme pas d’énergie, ceux visant à accéder à un minimum de performance énergétique globale, les travaux cohérents pouvant inclure l’isolation thermique des toitures, des murs ou des ouvertures donnant à l’extérieur, l’installation-régulation-remplacement des systèmes de chauffage, d’un dispositif produisant de l’eau chaude sanitaire qui fonctionne avec une énergie renouvelable et celle d’un système de chauffage fonctionnant avec une énergie renouvelable.

Le montant de ce prêt est de 30000 euros remboursables sans aucun intérêt. La durée maximale pour le remboursement est de 10 ans. Cette durée peut être prolongée jusqu’à 15 ans si la rénovation est très lourde.

Aides financières pour logement disponibles:

Aide au logement
Toutes les aides financières au logement
Logement étudiants
Rénovation énergétique logement
Travaux de rénovation
Trauvx d’assainissement
Emprunter pour louer un logement

Photo bpmm (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *