Prêt relais

obtenir du financement

On entend souvent parler de prêt relais sans qu’on sache réellement ce qu’il en est. Pour en apprendre davantage, ce guide pratique vous sera utile.

Qu’est-ce qu’un prêt relais?

Le prêt relais se définit comme un crédit pour lequel le capital est dû au terme du contrat. Il a généralement pour but d’assurer le financement de l’apport engendré par la vente d’un premier bien pendant le temps de sa réalisation. Ce type de prêt un peu particulier fonctionne comme ceci. Considérons un acheteur qui désire se procurer un nouveau bien avant même d’avoir réussi à vendre le premier. Pour que cette transaction soit possible, un établissement prêteur accorde une avance qui peut représenter 50 à 80 % de...





la valeur du bien actuel, et ce, pour une durée d’un à deux ans. Dans ce cas, l’acheteur devra rembourser les intérêts du prêt accordé par cet établissement. Il est à noter que le prêt relais doit être soldé au moment de la vente.

Les modalités du prêt relais

Le prêt relais se distingue tout d’abord par le fait qu’il n’est pas assujetti à un amortissement. En outre, il n’est pas question d’un remboursement de capital. Ce dernier sera remboursé normalement quand vous solderez le prêt à la vente du bien. En tant qu’acheteur, vous devrez payer les intérêts chaque trimestre, chaque mois ou même à la fin du prêt. Le montant du prêt relais accordé varie selon le type d’établissement prêteur, la méthode de calcul et aussi la situation de l’emprunteur. En général, les banques proposent des taux qui varient entre 3 et 5 % en fonction de votre situation.

Les types de prêts relais et leurs utilités

On distingue généralement trois types de prêts relais. Dans un premier temps, il y a ce qu’on appelle prêt relais sec. Cette option est destinée à l’achat d’un autre bien immobilier qui a une valeur égale ou plus petite que la valeur du bien qu’on a vendu. Pour ce premier type de bien, la banque se propose d’accorder une avance financière qui doit être remboursée par la vente de ce bien immobilier. Dans ce cas-ci, l’emprunteur devra rembourser les intérêts mensuellement.

Ensuite, il y a le prêt relais juxtaposé avec un prêt immobilier. Il se peut que la valeur du prêt relais n’arrive pas à couvrir les dépenses engendrées par l’achat d’un nouveau logement. Dans ce cas, l’emprunteur sera obligé de financer la somme restante à l’aide d’un prêt immobilier. L’emprunteur devra alors rembourser les intérêts du prêt relais tous les mois tant que le premier bien n’a pas encore été vendu. En plus de cela, il devra également payer des mensualités en contrepartie de son prêt immobilier classique.

Enfin, il y a le prêt relais assorti d’une franchise dite totale. Ce dernier type est généralement octroyé pour une durée de 24 mois. Dans un tel cas, l’emprunteur ne verse pas les intérêts du prêt au cours des 12 premiers mois. Il se pourrait que celui-ci arrive à vendre son bien avant cette échéance. Dans ce cas, il rembourse automatiquement le capital du prêt relais ainsi que les intérêts dus pour les mois écoulés.

Autres solutions de prêt intéressantes :
Pour étudiants
Pour chômeurs
Pour fonctionnaires
Pour intérimaires
Pour étudiants sans caution parentale
Pour personnes avec un mauvais crédit
Pour personnes surendettées
Pour personnes invalides
Pour prêt immobilier
Pour l’achat d’un fonds de commerce
Pour fonds de roulement
Pour l’école

Photo par Kārlis Dambrāns (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *