Aides pour enfant

obtenir une aide financière

La PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) octroie des aides financières aux parents afin de les épauler dans l’éducation de leurs enfants. Les aides financières de la PAJE sont nombreuses et sous différentes formes. À chaque aide financière enfant correspondent des conditions spécifiques.

Aides financières enfant : vos droits

La Prestation d’accueil du jeune enfant, connu sous le nom de PAJE, présente plusieurs types d’aides auxquelles les parents ont droit. La PAJE comprend une prime à la naissance ou à l’adoption de l’enfant, une allocation de base, un complément de libre choix du mode de garde, et un complément de libre choix d’activité. Les dispositifs de la PAJE...





datent de janvier 2004.

Toutefois, dans le cas où la naissance ou l’adoption des enfants est antérieure à cette date, l’Allocation pour jeune enfant (Ajpe), l’Allocation d’adoption (Aad), l’Aide à la famille pour l’emploi d’une assistante maternelle (Afeama), l’Allocation de garde d’enfant à domicile (Aged) ou encore l’Allocation parentale d’éducation, continue à être versée. Ces dernières aides s’appliquent uniquement aux enfants nés ou adoptés avant janvier 2004.

Le complément de libre choix du mode garde

Il s’agit d’une aide que la Paje octroie aux parents jusqu’au sixième anniversaire de l’enfant. Cette aide financière enfant contribue notamment à la garde de l’enfant, qu’elle soit assurée par une nounou ou par une assistante maternelle. À partir du troisième anniversaire de l’enfant, la somme versée correspond à la moitié du montant initial (c’est-à-dire avant ses trois ans).

Les allocations familiales

Les allocations familiales, quant à elles, sont octroyées jusqu’au vingtième anniversaire de l’enfant. Outre les conditions de ressources, l’octroi de cette allocation nécessite au moins deux enfants à charge. Contrairement au complément de libre choix du mode de garde, qui se voit réduit après les 3 ans de l’enfant, les allocations familiales augmentent à partir du onzième anniversaire de l’enfant, puis à partir de son 16e anniversaire. Dans le cas où le nombre d’enfants est de 2, l’augmentation ne s’applique qu’au deuxième enfant.

L’allocation de présence parentale

Cette allocation concerne exclusivement les parents contraints de réduire ou d’arrêter leur travail durant un délai de 6 mois pour être auprès de leur enfant malade. Il s’agit ici de maladie grave, de handicap ou d’accident. L’allocation de présence parentale est octroyée pendant un délai renouvelable de 6 mois. Il existe également un complément mensuel visant à indemniser les frais de santé de l’enfant.

L’allocation de soutien familial

Cette allocation s’adresse aux enfants vivant dans une famille monoparentale. Cette allocation est octroyée jusqu’au vingtième anniversaire de l’enfant. L’octroi de cette allocation ne prend pas en considération les revenus ou ressources du parent.

Le complément familial

À partir du troisième anniversaire du troisième enfant, un complément familial est versé tous les mois, à condition que les autres enfants soient âgés de 21 ans au maximum.

L’allocation de rentrée scolaire

L’allocation de rentrée scolaire est une aide octroyée aux parents ayant un enfant de 6 ans au minimum. Cette aide financière est versée jusqu’au 18e anniversaire de l’enfant. Par contre, pour cette allocation, un certain plafond de ressources est à respecter.

Consulter les aides adaptées à votre situation :
Personne malade
Personne handicapée
Cancer
Alzheimer
Situation difficile
Sécurité Sociale
Frais d’hospitalisation
Hospitalisation à domicile

One Reply to “Aides pour enfant”

  1. Ah je ne savais pas qu’on pouvait avoir droit à tout ça ! Bon par contre, faut voir les montants… Par exemple l’allocation de rentrée scolaire, si c’est 10€ ça sert un peu à rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *