Aides financières pour jeunes actifs

Les jeunes actifs sont souvent confrontés à des problèmes sur les plans juridiques, sociaux, familiaux et surtout financiers. L’entrée dans le domaine de la vie active ou professionnelle est l’étape qui accumule le plus ces problèmes. Plusieurs sont les aides qui vont accompagner ces jeunes dans leur vie professionnelle.

Les bourses pour étudiants

Les bourses constituent les premières aides pour les jeunes. Fondées sur des caractères sociaux, en les encourageant à un emprunt d’honneur, l’élaboration de comptes bancaires pour jeunes actifs est conseillée pour qu’il soit plus responsable dans la vie...





future. Dans les lycées et les collèges, les bourses ont déjà été données, notamment sur critères sociaux ayant comme complément les primes, les mérites, les matériels. Une aide sur la donation de frais de livres et de matériels a été aussi fournie afin de supporter la continuité des études. Des fonds sociaux ont toujours été mis en place pour les situations exceptionnelles.

Afin d’obtenir cette bourse universitaire, il est indispensable de remplir un Dossier Social Etudiant ou DES. Ainsi, une demande de bourse est élaborée, mais en plus, vous êtes en possibilité de demander un local dans la résidence universitaire. Une autre bourse appelée bourse du mérite est distribuée selon les efforts personnels. Cette dernière, environnant les 1 800 euros annuellement pour les élèves bacheliers à mention très bien, les meilleurs majorant des promotions et des classes.

Une attribution gouvernementale

Un étudiant est dès à présent autorisé à bénéficier d’un prêt pour financer ses études afin de créer une autonomie et engager son sens de la responsabilité, de la prise en charge. Ces prêts peuvent être évalués jusqu’à 15 000 euros et le versement périodique se fait dans une durée de 2 à 10 années. Les conditions à remplir sont juste le fait d’avoir moins de 28 ans, d’être étudiant et le prêt est garanti et couvert par l’État lui-même. Quant aux taux, ils dépendent subjectivement des banques ; il en est de même pour les remboursements, le montant à payer mensuellement ou hebdomadairement, selon l’accord. De plus les renseignements sont disponibles dans les sites publics.

Mis à part ces prêts, des allocations sont offertes dans la fonction publique, des fonds nationaux d’aide d’urgence ainsi que des bourses, revenus de mobilités internationaux. Si par contre, vous ne pouvez bénéficier de la bourse sociale normalisée, vous pouvez en tout cas disposer d’un prêt d’honneur. Dans toutes les situations, des démarches bien précises sont à suivre par le jeune actif.

Autres aides pour les jeunes :
L’Aide Financière pour Jeune (AFJ)
Jeune majeur
Jeune mineur
Jeune sans emploi
Jeune parent
Jeune diplômé
Jeune femme enceinte
Jeune créateur d’entreprise

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *