Aides pour jeune sans emploi

À la fin de leurs études universitaires, beaucoup de jeunes se demandent ce que l’État prévoit pour eux afin de les soutenir financièrement en attendant qu’ils trouvent du travail. Voici une liste des aides financières auxquelles un jeune sans emploi peut prétendre.

Le RSA Jeunes

Il s’agit d’une aide financière que l’État octroie à un jeune âgé de 18 à 25 ans qui n’a pas encore d’emploi et qui n’a plus le droit à l’assurance chômage. Il faut toutefois que le concerné ait travaillé au moins deux années à temps plein pendant les trois...





dernières années avant le dépôt de sa demande de RSA jeunes. Le montant de cette aide financière pour les jeunes sans emploi est de 499,31 €.

L’aide personnalisée au logement (APL)

L’aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière octroyée par la caisse d’allocations familiales (CAF) à un jeune sans emploi qui loue un logement pour un montant de 500 €. Ce dernier doit cependant justifier le fait qu’il est le seul à payer le loyer, car celui-ci ne doit pas être payé par un ascendant ou une autre personne qui lui est proche.

Le dispositif « garantie jeunes »

Depuis le 2 octobre 2013, l’État a mis en place le dispositif « garantie jeunes » qui est destiné à aider financièrement les jeunes de 18 à 25 ans en situation de précarité. Le but est de lutter contre la pauvreté en offrant une allocation équivalente au revenu de solidarité active ou RSA, aux jeunes qui ont terminé leurs études et qui n’arrivent pas à trouver un emploi.

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

L’ARE est une aide financière octroyée par Pôle Emploi à une personne inscrite comme demandeur d’emploi et qui est à la recherche active d’emploi. Elle peut donc être octroyée à un jeune sans emploi à condition que ce dernier ait travaillé au moins pendant 610 heures durant les 28 mois avant de se retrouver au chômage. Cette aide financière est octroyée pendant 24 mois au maximum.

Le fonds départemental d’aide aux jeunes (FDAJ)

Il s’agit d’une aide financière que la mission locale dans chaque ville française octroie à un jeune de 18 à 25 ans sans emploi et qui rencontre des difficultés financières pour réaliser son projet d’insertion professionnelle ou sociale. Les jeunes qui ne vivent plus chez leurs parents sont les plus concernés par cette aide financière ainsi que les jeunes non-boursiers.

En fait, les jeunes sans emploi peuvent bénéficier d’aides financières particulières à condition d’en faire la demande auprès des organismes et services concernés.

Autres aides pour les jeunes :
L’Aide Financière pour Jeune (AFJ)
Jeune majeur
Jeune mineur
Jeune parent
Jeune diplômé
Jeune actif
Jeune femme enceinte
Jeune créateur d’entreprise

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

One Reply to “Aides pour jeune sans emploi”

  1. La dispositif garantie jeune est vraiment une bonne chose, au moins quelque chose qui se passe. Puis-je y avoir droit?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *