Aides pour travailleur handicapé

Les travailleurs handicapés peuvent recevoir des aides financières. Ces aides proviennent de l’AGEFIPH et de la MDPH.

Aide provenant de l’AGEFIPH

L’AGEFIPH ou « Association de Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnel des personnes Handicapées » peut octroyer plusieurs aides pour un travailleur handicapé ainsi qu’à l’employeur :

  • La prime de reclassement permet d’acheter des fournitures pour la reprise de l’activité professionnelle (100 euros pour le travailleur).
  • La prime à l’insertion incite l’emploi durable des travailleurs handicapés... (900 euros pour le travailleur et 1600 euros pour l’employeur).
  • L’aide pour le contrat de professionnalisation favorise la professionnalisation pour les travailleurs handicapés (1700 euros pour un travailleur de moins de 45 ans et 3400 euros pour un travailleur de plus de 45 ans).
  • L’aide pour la création d’activité permet d’aider les handicapés à la création et la reprise d’entreprise.
  • L’aide à l’apprentissage encourage les travailleurs handicapés à apprendre un métier (1700 euros pour un travailleur moins de 45 ans et 3400 euros pour un travailleur plus de 45 ans).
  • Le forfait formation permet de financier la formation pour un travailleur recruté récemment (2000 à 4000 euros pour l’employeur).
  • L’aide pour le maintien dans l’emploi permet d’éviter un licenciement d’un employé qui subit un handicap ou dont le handicap s’aggrave (6000 euros pour l’employeur).
  • L’aide pour l’embauche d’un handicapé sortant d’ESAT favorise l’insertion dans un milieu ordinaire (4000 à 9000 euros pour l’employeur).
  • La prime d’initiative emploi incite les entreprises à recruter des personnes handicapées (2000 à 6000 euros pour l’employeur).

Les aides provenant de la MDPH

La MDPH ou « Maison Départementale des Personnes Handicapées » propose également quelques aides pour les travailleurs en situation de handicap :

  • La prestation de compensation pour la personne handicapée offre un financement pour les besoins humains, animaliers et techniques relatifs à une perte d’autonomie de celle-ci (100% des frais pour des revenus annuels en dessous de 25000 euros et 80% des frais pour des revenus au-dessus de 25000 euros). Cette prestation remplace actuellement l’allocation compensatrice d’une tierce personne ainsi que l’allocation compensatrice pour les frais professionnels.
  • L’allocation pour un adulte handicapé garantit un revenu minimum pour un travailleur handicapé (montant maximal 750 euros mensuels).
  • La majoration pour vie autonome constitue une garantie de ressource (180 euros mensuels).

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

2 Replies to “Aides pour travailleur handicapé”

  1. Bonjour Madame Monsieur, puis-je bénéficier d’un financement pour une douche? Car je suis reconnue RQTH par la MDPH. Et mon revenue annuel et de 17000€. Merci d’avance. M ROGIEZ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.