Aides financières pour militaires

Les militaires sont souvent amenés à déménager régulièrement. De ce fait, ils peuvent bénéficier de plusieurs types d’aide financière.

La MICM

La MICM ou « Majoration de l’Indemnité de Charges Militaires » est un dédommagement pour la mobilité. Cette aide financière est accordée aux familles en location dans une garnison de service ou un établissement civil lorsqu’il n’existe aucune résidence disponible ou qui correspond aux besoins. La MICM devient dégressive à partir de 7 ans et elle devient nulle à partir de 10 ans.

Par ailleurs, il est aussi possible... de bénéficier d’une aide provenant de la CAF. C’est une aide personnalisée au logement. Mais elle n’est pas cumulable, mais seulement complémentaire. Elle intervient donc en décompte de la MICM.


Photo par Chris (Creative Commons)

Le COMICM et le SUPICM

Le COMICM ou « Complément forfaitaire de l’Indemnité pour Charges Militaires » ainsi que le SUPICM ou « Supplément forfaitaire de l’Indemnité pour Charges Militaires » peuvent aussi être octroyés pour les militaires en service. En général, il faut avoir un ou deux taux spécifiques de l’ICM, faire l’objet d’une mutation avec changement de résidence (ACR) et avoir déménagé pour bénéficier du COMICM et du SUPICM.

Le montant de ces aides est généralement le multiple du taux de l’ICM mensuel. Le COMICM permet de compenser les dépenses provoquées par une mutation rapprochée. Il est possible d’en bénéficier après une mutation ACR selon la période écoulée durant l’affectation précédente. Le SUPICM permet de compenser les dépenses relatives à un nombre important de mutations. Pour un non-officier, la mutation doit être au minimum la troisième. Et pour un officier, cela doit être au minium la sixième.

L’IGESA et la prime de la CAF

L’IGESA peut octroyer plusieurs formes d’aides pour les militaires. Ces aides peuvent être un prêt mobilité, des aides aux propriétaires, des prêts travaux ou des prêts personnels.

Ils peuvent aussi jouir d’une prime de déménagement provenant de la CAF. Celle-ci est donnée pour les ménages ayant plus de 3 enfants (nés ou à naître) et qui vont s’installer dans une nouvelle résidence. Mais il faut que le nouveau logement puisse favoriser l’APL ou l’allocation logement. Il est aussi nécessaire que le déménagement se fasse entre le premier jour du mois civil, suivant le troisième mois de grossesse et le dernier jour dans le mois qui précède le deuxième anniversaire dudit enfant.

Photo par Tobrouk (Creative Commons)

3 Replies to “Aides financières pour militaires”

  1. Étant moi-même ancien militaire de carrière, votre article m’a bien été utile. Je vous salue.

  2. Précision concernant la MICM.
    Cette aide au logement délivrée par les armées n’est acquise que suite à une mutation pour raison de service. Et il faut percevoir les indemnités pour charges militaires à un taux particulier.
    Contrairement à des idées reçues, il n’est pas obligatoire de percevoir l’APL pour bénéficier de la MICM.
    ET la MICM est CUMULABLE avec l’APL éventuellement perçue. Dans cette hypothèse, le montant de l’APL vient en diminution du loyer hors charges pris en compte dans le calcul de la MICM.
    Cette indemnité revêt beaucoup de dérogation. Il est donc important, en cas de doute, de se renseigner auprès de son référent solde, ou de la cellule solde assistance.

  3. Concernant le COMICM et le SUPICM. « Primes de rideaux »
    La réglementation actuellement en vigueur permet également ce paiement en cas de transport de bagages.
    Dans cette hypothèse, le droit au transport de mobilier au titre de la mutation considérée est éteint.
    Pour tous renseignements, contactez votre SAP ou la cellule solde assistance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.