Aides pour la reprise de commerce

Il est possible d’envisager un retour en activité commercial à condition d’avoir l’investissement correspondant. Regard sur les aides financieres disponibles pour la reprise d’un commerce.

Plusieurs sont les possibilités pour un entrepreneur d’avoir de l’argent pour financer son entreprise. Il existe des aides financières directes qui ne sont accordées que sous certaines conditions. Elles sont présentées sous forme de prêt à taux réduit. Mais il y a... également les dispositifs de garantie qui sont utilisés comme garantie pour l’entrepreneur lorsqu’il effectue un prêt auprès d’une banque.

Les financements directs

Les entrepreneurs peuvent bénéficier soit du dispositif NACRE, soit du PCE ou prêt à la création d’entreprise, soit des aides à l’innovation OSEO. Le dispositif NACRE constitue un prêt remboursable à terme qui est accordé pour soutenir les aides au titre de l’ACCRE. La future entreprise aura ainsi plus de chance à s’intégrer dans le monde du marché. La loi laisse un large choix aux entrepreneurs pour choisir le type d’aide NACRE. Ainsi, il peut opter pour l’accompagnement ou pour le prêt à taux zéro uniquement accordé avec prêt bancaire. Dans ce dernier cas, l’aide soutient les autres financements bancaires.

Le PCE est un prêt modeste qui est accordé pour financer les besoins en fonds de roulement et les besoins en trésorerie au début de l’activité de l’entreprise. En effet, il existe des catégories d’entreprises qui se constituent sans qu’il soit nécessaire d’avoir un capital social minimal, comme la SASU et l’EURL. Le PCE est donc établi pour les aider à faire face aux charges fixes. Le groupe OSEO peut aussi accorder des aides financières aux repreneurs d’entreprises.

Les garanties

Il existe une autre forme d’aide financière qui a pour fonction de garantir les emprunts effectués par l’entrepreneur auprès d’un organisme bancaire. Il s’agit entre autres de la garantie accordée par le groupe OSEO. Ce groupe s’engage ainsi à partager le risque avec la banque. Il est également possible pour l’entrepreneur de se tourner vers les sociétés de caution mutuelle.

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.