Aides solutions au surendettement

Le surendettement peut faire de la vie d’une personne un véritable enfer. Il peut se retrouver dans une situation de dénuement total lorsque ses revenus ne peuvent payer les mensualités des différents crédits auxquels il a souscrit. C’est souvent le cas lorsque les dettes dépassent les 50 % des revenus. Il existe pourtant des solutions pour surmonter le surendettement quel qu’en soit le type.

Négocier avec ses créanciers pour sortir du surendettement

Les solutions ne sont évidemment pas miraculeuses. Elles demandent certains sacrifices. Pour commencer, si cela est encore possible, il est nécessaire de réduire les dépenses quotidiennes qui ne sont pas prioritaires. Le budget sera réduit au strict minimum, c’est-à-dire la nourriture, le logement et la santé. Cela peut pourtant...





ne plus être possible, aussi il est primordial de se tourner vers ses créanciers.

Cela implique de la part du débiteur de négocier avec ces derniers. La négociation portera essentiellement sur la réorganisation de la dette. Cette étape doit avoir lieu avant d’entamer la procédure de surendettement, car celle-ci entraine le fichage à la banque de France. Si cette solution ne résout pas le problème parce que les créanciers ne sont pas d’accord sur ce rééchelonnement, la possibilité d’avoir recours à un organisme spécialisé dans le rachat de crédit peut se présenter.

Le rachat de crédit, l’aide au surendettement idéale

Le rachat de crédit présente certes des avantages tels que le fait que le regroupement de tous les crédits contractés en un seul permet le paiement d’une seule mensualité. La durée de remboursement peut être beaucoup plus longue, mais cela permet de mieux gérer son endettement. Il est clair que la durée du remboursement qui s’étend sur plusieurs années (jusqu’à dix ans) en augmente forcément les intérêts. Il faut également savoir que dès l’instant où la procédure de surendettement est entamée, le rachat de crédit n’a plus le droit d’être effectué.

La vente de biens personnels et immobiliers

La procédure de surendettement mène au fichage de la personne surendettée à la Banque de France. Cela signifie qu’elle se trouve en interdit bancaire. Elle n’a donc plus aucun moyen que de vendre ses biens qu’ils soient immobiliers ou mobiliers (s’il y en a). Cela permet en tout cas à la personne surendettée de résoudre les problèmes de trésorerie de base. En outre, cette option permet de lever le fichage FICP à la Banque de France lorsque l’endetté commence à rembourser petit à petit ses arriérés.

La procédure de redressement personnel – Déposer un dossier de surendettement

Si aucune solution ne permet de résorber le surendettement, il n’y a d’autre choix que de finalement d’entamer une procédure de surendettement et de déposer le dossier de surendettement auprès de la commission de surendettement de la Banque de France. Si la situation est vraiment dramatique, la procédure de rétablissement personnel est l’option la plus probable. Le principe de cette procédure consiste à mettre en vente tout le patrimoine de l’endetté pour permettre d’effacer toutes les dettes non professionnelles de l’intéresser, même si cette vente ne permet pas de rembourser la totalité des dettes. Cette procédure ne peut être effectuée qu’avec l’accord express du concerné. Le plan de redressement personnel ne donne plus le droit à celui-ci de faire donation de son patrimoine, il ne peut pas non plus le vendre. Ledit plan ne lui laisse plus la possibilité de souscrire à d’autres crédits sous peine d’aggraver encore plus sa situation.


Différentes pages à consulter maintenant :

Aides au surendettement
Se sortir du surendettement
Constituer un dossier de surendettement
Rachat de crédit pour surendettement
Loi Lagarde et surendettement
Définition officielle surendettement

Photo par CafeCredit.com (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *