Aides financières pour les apprentis

Les apprentis sont ceux qui sont au stade d’apprendre un métier. Comme leurs ressources ne sont pas suffisantes pour couvrir leurs dépenses journalières, des aides financières leur sont accordées.

Des aides sociales accordées par la Région

Les prises en charge peuvent concerner le logement, le transport, etc. Comme l’apprenti effectue un contrat de professionnalisation, il détient le statut de salarié. Cela veut dire qu’il ne bénéficie pas des aides financières spécifiques aux étudiants. D’autres formes d’aides leur sont accordées par l’État, par les...





responsables régionaux ou encore par le Comité d’entreprise. Les apprentis sont couverts par des aides au logement. Cette aide consiste à un versement d’argent pour tout apprenti de France remplissant des conditions circonscrites. Pour obtenir cette aide, les intéressés ayant moins de trente ans peuvent adresser une demande auprès du Comité interprofessionnel pour le Logement.

Les aides régionales proposées aux apprentis concernent également le transport. Ils peuvent jouir des tarifs préférentiels sur le transport. Une aide à la restauration est une sorte de participation aux repas des apprentis. Mais par-dessus tout, l’aide à l’équipement est primordiale, à cause des matériels professionnels nécessaires.

Les aides accordés par l’État

L’État a également une part de responsabilité dans l’apprentissage. En effet, il accorde ce qu’on appelle les aides à la reprise d’emploi. Elles concernent les aides au déplacement ou au déménagement et les aides à la double résidence. L’apprenti peut les obtenir dans le cas où l’entreprise se trouve à plus de 60 km de son domicile. Pour les personnes demandeuses d’emploi de moins de 26 ans qui passent un contrat d’alternance, elles peuvent peut-être bénéficier de ces aides. Cependant, pour en être sûr, il vaut mieux demandé auprès de la mission locale ou du Pôle emploi. En outre, il y a les allocations familiales personnalisées. Les apprentis peuvent en bénéficier jusqu’à l’âge de 20 ans, si leurs parents remplissent les conditions y afférentes et si leur salaire mensuel est inférieur à 857 euros.

Les aides offertes par les tiers

L’entreprise où l’apprenti effectue des tâches le fait bénéficier des avantages diversifiés. Il peut s’agir des tickets de restaurant, des chèques vacances ou chèques-cadeaux ou encore des avantages liés au transport. Dans tous les cas, les apprentis sont toujours affranchis d’impôts. Ils reçoivent leur salaire en totalité si celui-ci ne surpasse pas un seuil limite accordé. Les aides financières varient d’un apprenti à un autre et prennent en compte leur condition de vie, leur position familiale et leur âge.

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *