Aides pour étudiants salariés

Un étudiant qui travaille déjà durant ses années universitaires peut encore bénéficier d’une aide financière s’il s’adresse au bon organisme. Voici la liste des aides financières, dont un étudiant salarié peut bénéficier.

La Prime pour l’emploi

Il s’agit en réalité d’un crédit d’impôt, dont un étudiant salarié peut bénéficier s’il déclare moins de 16 251 € de revenus annuels. Il est octroyé uniquement à un étudiant salarié qui n’est plus rattaché au foyer fiscal de ses parents et qui a effectué un certain nombre d’heures de travail, lequel varie en fonction du type de contrat de travail signé.

Le revenu de solidarité... active (RSA)

Le revenu de solidarité active est une aide financière octroyée par la caisse d’allocations familiales. Un étudiant salarié peut bénéficier du RSA s’il est âgé de moins de 25 ans ou s’il est un parent isolé de 18 à 24 ans. Il faut cependant qu’il puisse justifier avoir travaillé pendant au moins 2 années durant les 3 dernières années qui précèdent sa demande et que son revenu du dernier trimestre avant sa demande soit moins de 500 €.


Photo par Damien Roué (Creative Commons)

Les bourses CROUS

CROUS octroie une bourse à un étudiant salarié s’il est toujours mentionné sur l’avis d’imposition de ses parents. Le montant de l’aide financière dépend toutefois des revenus perçus par l’étudiant chaque année. Si les revenus déclarés sont assez importants, le montant de la bourse diminue. Par ailleurs, un étudiant qui est rémunéré dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ne peut pas avoir une bourse du CROUS. Pareillement pour un étudiant qui travaille dans le domaine de l’enseignement.

L’aide personnalisée au logement (APL)

Un étudiant qui travaille déjà peut encore bénéficier de l’APL s’il loue un appartement ou s’il habite dans un foyer d’hébergement. Le montant de cette aide financière octroyée par la caisse d’allocations familiales est calculé en fonction du revenu annuel de l’étudiant. La CAF n’accorde pas d’importance à un revenu annuel de moins de 3 500 € pour un boursier et de moins de 5 500 € pour un non-boursier.

L’allocation de logement social (ALS)

Il s’agit d’une aide financière qui peut être octroyée par la CAF à un étudiant salarié dans le cas où celui-ci loue un logement ou vit dans un foyer d’hébergement. Il faut cependant que l’étudiant salarié en question justifie avoir déjà travaillé au moins 60 heures pendant 1 mois civil ou bien avoir travaillé pendant 120 heures pendant 3 mois civils. Il ne doit plus non plus être inscrit sur les revenus d’imposition de ses parents.

En résumé, le fait qu’un étudiant travaille n’est pas du tout un obstacle pour qu’il bénéficie de bourses et d’autres aides financières.

Photo par L’Atelier Paysan (Creative Commons)

One Reply to “Aides pour étudiants salariés”

  1. La force c’est d’avoir le courage de ses convictions. J’ai toujours voulu être étudiant, me voilà sur le bon chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.