Rachat de crédit pour professions libérales

Les professions libérales ont des avantages non négligeables mais peuvent être victimes d’évènements imprévisibles ayant de lourdes conséquences sur leur activité : conjoncture difficile, mouvements sociaux, catastrophes naturelles, départ d’un associé, abus de confiance, concurrence déloyale, divorce… ils peuvent également avoir mal calculé ou financé leurs investissements. Le rachat de crédit est la solution idéale pour réduire ses mensualités de paiement pour les professions libérales.

Les solutions simples et efficaces ne sont pas nombreuses. Le mieux étant de se retourner vers un spécialiste du rachat de crédit pour mettre en place un rachat de crédit dédiée aux professions libérales.

Le rachat de crédit destiné aux professionnels libéraux ou à leurs salariés, est une opération bancaire qui repose sur un remboursement par anticipation de toutes sortes de prêts ou de dettes professionnelles ou privées, par un unique prêt de restructuration amortissable sur une période allongée. Il peut s’agir d’un rachat de prêt immobilier, ou d’un rachat de crédit à la consommation ou encore d’un rachat de crédit global pouvant également inclure un rachat de crédit de trésorerie pour financer un projet ou se constituer une épargne de précaution. Le but final étant de prévenir un endettement excessif voire un surendettement dans le cas d’une souscription trop importante d’emprunts.

De nombreuses appellations existent pour nommer cette opération : rachat de crédit, rachat de créances, rachat de dettes, refinancement, consolidation de prêt, regroupement de crédit, etc.

Ce rachat de crédit a pour objet de :

  • réduire une charge mensuelle de remboursement excessive
  • réduire les coûts des crédits
  • rembourser des dettes sans impacter les charges mensuelles
  • de financer un projet
  • de créer un effet de levier pour constituer une épargne ou une retraite
  • de gérer son patrimoine.

Le rachat de crédit peur être ou non associé à une garantie hypothécaire. En effet, un crédit hypothécaire de s’adresse pas uniquement à un propriétaire ou accédant à la propriété. Une personne non propriétaire peut accéder à un rachat de crédit à la consommation associé d’une garantie hypothécaire apportée par une tierce personne propriétaire d’un bien immobilier, qui se porte caution hypothécaire pour elle.

Le prêt de restructuration est dans tous les cas amortissable, mais le taux et la durée pratiqués sont variables.

Dans le cas d’un rachat de crédit immobilier, la durée varie entre 5 et 35 ans et selon l’âge de l’emprunteur et la nature du prêt, le taux peut être fixa ou variable. Dans le cas d’un rachat de crédit à la consommation, la durée varie de entre 5 et 10 ans et le taux est généralement fixe.

Le rachat de crédit s’adresse aux professions médicales ou profession de santé (médecin généraliste, psychiatre, dentiste, ophtalmologiste, pédiatre, gynécologue, etc.), aux professions juridiques ou judiciaires (avocat, huissier de justice, notaire, etc.) et aux professions de service (architecte, paysagiste, consultant, coach, agent, etc.).

Pour ne pas se tromper il est fortement recommandé de s’adresser à un véritable spécialiste du rachat de crédit des professions libérales. Il sera en mesure, par son expérience et son professionnalisme, de proposer une solution « sur-mesure » répondant aux besoins et aux attentes du professionnel : la meilleure offre sans compromettre ses chances d’obtenir gain de cause.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *