Demande de financement pour formation Pôle Emploi

Bénéficier d’un financement de formation en vue d’obtenir un meilleur emploi ou d’améliorer ses qualifications peut s’avérer difficile. En France, Pôle Emploi octroie des aides financières qui couvrent généralement les frais pédagogiques d’une formation permettant l’accès au marché du travail.

Aide individuelle à la formation (AIF)

Le Pôle Emploi offre une aide individuelle à la formation (AIF), qui contribue à financer les frais pédagogiques, mais uniquement à certaines conditions. En fait, le choix de la formation doit être validé par le pôle emploi. Une demande doit être déposée au moins quinze jours avant le début...





de la formation.

Les critères d’admissibilité à l’aide individuelle à la formation

Pour la validation de la demande, plusieurs critères sont pris en considération à savoir : être inscrit au pôle emploi ou en accompagnement CRP (convention de reclassement personnalisé) ou CTP (contrat de transition professionnel). En plus, la formation choisie doit permettre la reprise d’une activité professionnelle.

Pour les CRP ou CTP, les formations sont cofinancées par l’organisme paritaire collecteur agréé OPCA. La part du pôle emploi couvre les frais de formation excédant la prise en charge de l’OPCA.
Le pôle emploi intervient aussi pour le financement des formations relevant du secteur sanitaire et social, notamment celles faisant l’objet de concours d’accès. Ce financement est conditionné par l’existence d’un accord signé avec le conseil régional et par l’inscription du demandeur à la liste de recherche d’un emploi CDI, depuis au moins six mois. Sans omettre le fait que la formation doit avoir l’équivalence d’un bac+2.

Qui peut obtenir l’aide à la formation Pôle Emploi?

Sont concernés aussi par ce financement les stages préparatoires d’artisans et les formations financées partiellement par le droit individu à la formation (DIF). Dans ce cas la participation du pôle emploi est plafonnée à 1500 euros. Enfin il y a les formations non achetées habituellement par le pôle emploi ou le conseil régional, mais qui sont cohérentes avec le projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), qui sont tout de même prises en charge par l’AIF.

Il est à noter que le demandeur ne touche par l’aide financière, qui est directement versée à l’organisme de formation. Exception faite des cas qui bénéficient de frais associés à la formation portant sur le déplacement, l’hébergement et les repas.

Au cas où le demandeur ne bénéficie d’aucune indemnisation ou allocation de la part de l’aide au retour à l’emploi (ARE), de l’allocation spécifique de reclassement (ASR) ou de l’allocation de transition professionnelle (ATP), il peut bénéficier d’une rémunération de formation pôle emploi (RFPE).

Le pôle emploi en France ne se contente plus de rechercher des postes pour les demandeurs inscrits sur ses listes. Il les soutient de toutes les façons possibles afin de leur offrir plus de chances pour décrocher le poste qui répond à leurs attentes et à celles du marché de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *