Modes d’investissement direct et indirect

Il existe de nombreux modes d’investissement. Présentation complète des modes d’investissement directs et indirects.

L’investissement direct

Il se fait généralement dans les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et s’adresse aux propriétaires d’une entreprise personnelle ou familiale. À noter qu’il est toujours nécessaire de mentionner le secteur d’activité... de cette entreprise ainsi que son dirigeant. Cet investissement touche aussi ceux qui peuvent suivre de près leurs investissements. Sans oublier les redevables qualifiés et aidés par des professionnels. Pour ce type d’investissement, des frais, un droit d’entrée de 5% sont prélevés par des sociétés d’investissement holding ISF et les gestionnaires des fonds communs. Il en est de même pour les frais de gestion annuels.

L’investissement indirect

Dans ce cas, notons la présence d’un fonds commun de placement comme intermédiaire. Il est destiné pour tout le monde qui peut acquitter une cotisation inférieure à 10000 euros, pour les débutants en manque d’expériences en termes d’investissement. L’investissement direct concerne également tout individu ne possédant pas à titre personnel une entreprise voire l’inexistence de l’entreprise d’investissement.

Il y a aussi ce l’investissement par l’intermédiaire d’une société holding. Il est destiné pour ceux qui ont des dizaines de milliers d’euros à payer, aux investisseurs qualifiés, pour ceux qui veulent déléguer et suivre les PME. Sont également concernées toutes les personnes ayant un porte-feuille financier de plus de 500 000 euros.

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.