Aides financières pour auto-entrepreneurs

La création d’entreprise est l’un des moyens les plus efficaces pour diminuer le chômage grandissant dans la société française. Les chômeurs eux-mêmes ont réalisé qu’il est beaucoup plus facile de créer une entreprise que d’obtenir un emploi stable et...





suffisamment rémunérateur. Les statistiques le montrent clairement. Plus de 37% des entreprises nouvellement créées n’ont pas de salariés…

Ces entreprises ne soutiennent qu’un seul emploi, celui des entrepreneurs. Le gouvernement français aide les auto-entrepreneurs avec L’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise (ACCRE).

L’ACCRE permet aux bénéficiaires de constituer le capital nécessaire pour la création et le fonctionnement de l’entreprise. L’aide, qui prend la forme d’un prêt sans intérêt de 1000 € à 10000 €, est remboursable sur une période de cinq ans. L’entreprise ainsi créée est aussi exonérée de toutes charges patronales et salariales de la sécurité sociale.

Les catégories de personnes qui peuvent bénéficier de cette aide sont les suivantes :

  • (i) Les demandeurs d’emplois indemnisés ou indemnisables par Pole Emploi
  • (ii) Les bénéficiaires du RSA et de l’ASS
  • (iii) Les demandeurs d’emplois non-indemnisés mais inscrits dans les 18 mois précédant la demande
  • (iv) Les jeunes de moins de 30 ans éligibles aux contrats « emplois jeunes »
  • (v) Les salariés d’entreprise en liquidation judiciaire

One Reply to “Aides financières pour auto-entrepreneurs”

  1. L’ACCRE c’est la mesure la plus connue, il faut bien se renseigner avant de créer son entreprise pour savoir comment monter le dossier à temps.
    Après y’a plein plein d’autres aides possibles : de la région ou du département, de la ville des fois, des aides pour les femmes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *