Comment investir dans l’art

Investir est aujourd’hui soumis à la fluctuation de la bourse. Il devient très difficile de trouver le meilleur investissement. Pourtant, malgré la crise et les fortes corrections, le marché de l’art demeure d’un grand dynamisme.

Comment investir dans ce secteur?

Il est clair que tout le monde n’a pas accès à des toiles de maîtres tels que Van Gogh, Monet ou Dali, dans la mesure où chacune de leurs œuvres coûte parfois des centaines de millions. Ainsi pour investir dans l’art, il faut être au fait des tendances et des artistes qui se sont fait un nom dans le domaine. Il ne faut pas espérer faire un investissement miraculeux. Un investissement devra être mûrement réfléchi...





avant d’être fait.

Investir dans l’art est une façon de diversifier son patrimoine, mais surtout de bénéficier de réductions fiscales avantageuses. L’art est considéré comme étant une valeur refuge, au même titre que l’or. Mais pour que l’investissement soit intéressant, il faut prendre en considération quelques paramètres. Il faut avant tout prendre connaissance de l’histoire et de la vie de l’artiste. L’investissement sera rentable s’il n’est effectué que sur un seul artiste. Il faut à tout prix éviter d’acheter une œuvre d’art sur un coup de tête.

Les avantages d’investir dans l’art

Investir dans une œuvre d’art nécessite une évaluation de l’œuvre en question. Si l’œuvre est une toile, il est primordial de connaître la technique que l’artiste a utilisée. Il est également important de connaître la côte de l’œuvre. Pour connaître la côte d’une œuvre, il faut faire appel à des organismes spécialisés. Lorsque l’évaluation est faite, il est désormais possible de procéder à l’achat de l’œuvre. Il existe différentes méthodes d’achat. La méthode la plus courante est sans aucun doute la vente aux enchères. Avant la vente, l’investisseur potentiel prendra le temps de voir l’œuvre et de vérifier son état de conservation. N’étant souvent pas un connaisseur, il est préférable de s’adjoindre les services d’un expert en œuvre d’art.

Les personnes qui investissent dans l’art bénéficient de nombreux avantages. Outre le fait de posséder une œuvre d’art, elles bénéficient également d’avantages fiscaux non négligeables. Elles peuvent donc au moment de revendre leur œuvre d’art être exonérées d’impôts si celle-ci est en leurs possessions depuis plus de douze ans. Le propriétaire de l’œuvre doit donc présenter une preuve écrite certifiant que l’œuvre est en sa possession depuis douze ans.

Les inconvénients d’investir dans l’art

L’investissement dans l’art ne rapporte pas de bénéfice dans l’immédiat. C’est un investissement à long terme et qui ne permet pas de disposer de liquidité. Investir dans l’art n’est pas recommandé aux novices.

Néanmoins, jusqu’à aujourd’hui, investir dans l’œuvre d’art demeure un investissement sûr et sécurisant. Les œuvres d’art d’artistes reconnus se dévaluent rarement et prennent même de la valeur avec le temps. Si l’investissement a été fait raisonnablement (il faut éviter d’acheter une œuvre au-dessus de sa valeur réelle), le risque est minime. La crise n’a pas encore eu d’impact sur le marché de l’art. Ce qui fait qu’investir dans l’art est une excellente opportunité, surtout si l’artiste a la côte.

Investir dans l’art en 2012

Investir dans l’art est un concept récent en France. Toutefois, le marché commence à attirer de plus en plus d’adeptes composés en grande partie de collectionneurs d’œuvres d’art. A l’aube de 2012, investir dans l’art constitue un investissement pouvant être rentable à condition d’avoir les meilleures œuvres ainsi que les meilleurs artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *