Emprunt de trésorerie pour entreprises

Gérer une entreprise n’est pas une chose très aisée. Durant cette gestion, vous êtes parfois confronté à de sérieuses difficultés financières qui, à la longue, vous empêcheront de poursuivre votre activité. Par ailleurs, certaines entreprises ont besoin d’un fond de départ pour commencer leurs activités ou pour commencer la fabrication d’un nouveau produit. Pour remédier à ces problèmes et résoudre un tant soit peu vos difficultés financières, vous pouvez vous tourner vers les emprunts trésorerie pour entreprise.

Les emprunts trésoreries sont des crédits qu’il vous est possible d’effectuer auprès d’une banque ou de certaines sociétés. Ces emprunts sont destinés aux particuliers ou aux entreprises qui en ont réellement besoin. Pour se faire, il faudra que vous alliez voir votre banquier pour faire une demande pour votre entreprise en lui soumettant un dossier. Il étudie votre demande et si vous êtes en règle, il vous donne en retour un dossier où sont consignées les modalités du prêt c’est-à-dire la durée de l’emprunt, le montant de l’emprunt, le taux d’intérêt, le nombre et le montant de chaque mensualité, etc.

En cas de difficultés financières, vous ferez face à plusieurs sortes d’emprunt. Vous avez entre autres : le prêt amortissable, le prêt participatif d’amorçage, le prêt à taux variable, le prêt à taux fixe, le prêt in fine, etc.

Prêt amortissable Entreprise

Le prêt amortissable est celui qui vous permet d’effectuer le remboursement de la somme empruntée plus les intérêts selon plusieurs modalités réparties sur des mois ou des années.

Prêt participatif d’amorçage

Le prêt participatif d’amorçage est celui apportant un plus aux finances de votre entreprise pour vous aider à faire une première levée de fonds pour la création d’un nouveau projet ou d’un nouveau produit.

Prêt à taux variable Entreprise

Le prêt à taux variable est un prêt dont les taux d’intérêt ne sont pas fixes. Dans ce cas, les taux d’intérêt de remboursement connaissent une variation en fonction de l’évolution d’un indice de référence. Malgré les gains que vous pourriez percevoir en optant pour le prêt à taux variable, c’est un type d’emprunt qui n’est pas très conseillé, car vous pouvez vous retrouver au finish avec un grand taux d’intérêt, supérieur au taux fixe, à payer à votre banquier.

Prêt à taux fixe Entreprise

Contrairement au prêt à taux variable, le prêt à taux fixe est un prêt dont le taux d’intérêt ne varie pas au fil du temps. Ce type de prêt est plus sécurisant que le prêt à taux variable puisque vous savez à quoi vous attendre lors du remboursement. Quant au prêt in fine, c’est un prêt qui vous permet le remboursement des intérêts sur la période du crédit que vous avez octroyé. De plus, avec ce prêt, vous ne remboursez le capital qu’en une seule fois à la fin de l’échéance. L’avantage est que vous pourrez accumuler au cours du temps le capital emprunté avant la date limite du remboursement. Mais il faudrait fournir dans ce cas une véritable garantie qui prouve que vous êtes capable de faire le remboursement. Cette garantie passe souvent par la création d’une épargne que vous accréditerez chaque mois durant la durée de votre emprunt.

Ainsi, maints voies et moyens sont mis à votre disposition pour les emprunts. Avant de vous avancer vers un type d’emprunt, analysez bien la situation de votre entreprise afin de savoir réellement la somme qu’il vous faut et les possibilités de remboursement que vous avez si vous faites un emprunt pour vous en sortir.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *