Comment investir dans une entreprise pour défiscaliser

obtenir du financement

Tout le monde pense que le moyen le plus facile de faire fructifier son argent est de le placer sur les marchés boursiers. Certes c’est vrai, mais les risques sont énormes. Grâce aux législateurs, avec la mise en place d’un système fiscal avantageux, il est désormais possible de multiplier son argent en l’investissant dans une entreprise non cotée ou en phase de démarrage. Guide complet sur comment investir dans une entreprise pour défiscaliser en 2012.

L’investissement dans les PME et PMI

Jusqu’à la fin de l’année 2012, une...





souscription au capital d’une PME (Petite ou Moyenne Entreprise) et PMI (Petite ou Moyenne industrie) réduit de 50% son ISF (Impôt sur la Fortune) ou de 18% son IR (Impôt sur le Revenu). Pour bénéficier de la réduction de 18% de l’IR, le plafond d’investissement pour un célibataire est de 20000 euros et celui d’un couple est de 40000 euros. Cela entraîne un plafond de réduction de l’IR de 5000 euros par an pour un célibataire et de10000 euros par an pour un couple. La réduction de 50% de l’ISF, qui est valable jusqu’au mois de juin 2013, permet de réduire à moitié l’lSF de son investissement. Pour maîtriser les risques de perte, il est préférable d’investir dans sa propre société ou s’associer avec un proche ou encore de signer un mandat de gestion auprès d’un professionnel. Pour ce dernier, il est préférable d’éviter de miser la totalité des sommes investies sur une seule entreprise.

Les conditions de la défiscalisation

Cette réduction d’impôt ne s’applique malheureusement pas lors d’un rachat de part d’une société. La première condition pour une PME, c’est que l’effectif soit moins de 250 personnes, le chiffre d’affaires en dessous de 50 millions d’euros/an, le bilan annuel total inférieur à 43 millions d’euros. Le PME en question doit exercer une activité commerciale, artisanale, agricole, libérale ou industrielle. En outre, les titres de PME souscrits sont à conserver durant 10 ans et ils ne doivent pas être cotés dans un Marché Réglementé. Ces mêmes titres ne peuvent pas être possédés sur un Plan d’Épargne Action ou sur un Plan d’Épargne Salarial. Il faut noter que les PME en question doivent être dans un État membre de la zone Euro ou de l’Espace Economique Européen. Une obligation importante c’est que les PME doivent relever des impôts sur les bénéfices des Sociétés.

En somme, investir de l’argent dans une entreprise n’est pas toujours facile, étant donné les risques et les impôts tirés par le fisc. Avec ce nouveau dispositif, investir une somme moyenne dans des PME peut multiplier les bénéfices tout en réduisant les impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *