Aides couvertes par la MDPH et la PCH

Posted on
obtenir une aide financière

La maison départementale des personnes handicapées met en place différentes subventions pour aider les personnes à mobilité réduite. La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est versée par le Conseil Général pour compenser les répercussions du handicap sur la vie quotidienne.

Prise en charge de l’assistance humaine

La PCH finance les salaires des assistants à domicile dans le cas où la personne handicapée nécessiterait de l’aide pour effectuer ses besoins essentiels d’existence comme les toilettes ou l’alimentation. Elle subventionne aussi la rémunération des assistants à domicile qui maintiennent la sécurité du logement et qui aident la personne dans ses activités professionnelles. Le montant de la subvention est défini selon les heures de travail de l’assistant et ses nombres de visites à domicile.

Subvention des équipements spécialisés

Les matériels spéciaux comme les fauteuils roulants ou les rehausseurs de WC sont financés conjointement par la sécurité sociale et la PCH. La liste des équipements pris en compte est préétablie par la MDPH. Il faut cependant présenter deux devis à l’équipe d’évaluation de la MDPH pour valider le financement. Cette équipe vérifie ensuite la conformité du matériel après l’achat.

Les aides pour l’aménagement de l’habitat

L’Anah appuie financièrement la mise à la norme du logement pour personne handicapée. La personne à mobilité physique réduite ou invalide dépose sa demande à la MDPH pour qu’un évaluateur puisse estimer les coûts des travaux. Ces derniers doivent faire objet d’une demande de permis de construire émanant de la mairie. En cas de refus de l’autorisation, la PCH finance le déménagement de la personne vers une maison plus sécurisée. L’agrandissement des portes pour les fauteuils roulants ou l’agencement d’une maison écologique font partie des travaux financés par l’organisme.

Les allocations attachées à l’aménagement de l’automobile et aux surcoûts du transport

Il est possible de financer la totalité des dépenses liées à l’agencement du véhicule grâce à la PCH. Il faut cependant avoir un permis de conduire à mentions spéciales et présenter deux devis comparatifs avant de faire exécuter le travail. Les personnes handicapées qui ne peuvent pas conduire ont le droit de demander un surcoût lié au transport à condition qu’elles travaillent et se déplacent régulièrement. Cette allocation peut atteindre 83,33euros par mois.

Les prises en charge spécifiques

Les dépenses liées aux aides spécifiques peuvent être prises en charge par la PCH. Ces subventions sont listées par les responsables de la MDPH et comprennent le prix des alèses ou l’entretien des chiens guides par exemple.

Photo par wistechcolleges (Creative Commons)





One Reply to “Aides couvertes par la MDPH et la PCH”

  1. Cet article devrait être partagé par tout le monde. Trop d’ingnorance sur ce sujet et ça fait perdre beaucoup de temps à l’admnistration publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *