Aides aux étudiants non boursiers

Suivre des études supérieures sans bénéficier de bourses d’études sur le territoire français peut mettre les jeunes en difficulté. Malgré leur situation, ils pourront quand même prétendre à quelques aides financières ponctuelles ou annuelles. Les démarches pour leur obtention seront plus aisées pour les étudiants ayant la nationalité française. Ci-après quelques exemples d’aides financières accessibles pour les non-boursiers : le Fonds national d’aide d’urgence – FNAU, le Fonds de solidarité universitaire – FSU, le Fonds d’aide à la vie étudiante – FAVE, l’Aide individuelle exceptionnelle –...





AIE, les aides des Collectivités locales et des Caisses d’allocations familiales.

Le Fonds national d’aide d’urgence – FNAU, le Fonds de solidarité universitaire – FSU

C’est une aide financière gérée par le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires – CROUS accordé aux étudiants non boursiers qui ont du mal à boucler leur fin de mois. Elle se divise en deux catégories : l’aide d’urgence ponctuelle et l’aide d’urgence annuelle. La première sera octroyée en cas de difficultés momentanées et pourra être renouvelée au besoin. La seconde sera accordée face à des difficultés pérennes. L’étude des dossiers des demandeurs se fera cas par cas.

Le Fonds de solidarité universitaire – FSU

Le Fonds de solidarité universitaire – FSU est une aide accordée aux étudiants non boursiers sous forme d’allocations exceptionnelles, de prêts ou de dons. C’est une source de financement ponctuelle permettant aux usagers de pallier aux difficultés passagères qu’ils rencontreront dans leur vie quotidienne. Aide gérée par le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires – CROUS, les étudiants non boursiers pourront obtenir des informations complémentaires auprès de leur assistante sociale.

Le Fonds d’aide à la vie étudiante – FAVE

Le Fonds d’aide à la vie étudiante – FAVE est constitué par les étudiants lors de leur inscription administrative. Leur attribution incombera à une commission sociale d’établissement. Cette aide pourra être accordée à titre de secours d’urgence ou encore d’allocations collectives.

L’Aide individuelle exceptionnelle – AIE

L’attribution de l’Aide individuelle exceptionnelle – AIE dépendra essentiellement de la commission rectorale et de l’appréciation des professeurs. La situation sociale des étudiants boursiers sera également prise en compte. La demande doit être effectuée auprès des assistantes sociales du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires – CROUS.

Les aides des Collectivités locales, des Caisses d’allocations familiales et des banques

Il est possible pour un étudiant non boursier de bénéficier d’un prêt d’honneur auprès des collectivités locales ou encore de prêt à taux zéro auprès des organismes financiers en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur. Les aides familiales allouées par les Caisses d’allocations familiales peuvent également alléger considérablement les difficultés financières des jeunes durant leur cursus universitaire.

5 Replies to “Aides aux étudiants non boursiers”

  1. Merci pour toute cette liste d’aides. Je ne savais pas qu’il existait autant d’aides financières à part des bourses. J’applique et je vous donne des nouvelles!

  2. Bonsoir
    Je pars dans une universite a lille pour faire une prepa de remise a niveau en sciences
    J ai appris par l universite que je ne peux pas pretendre au statut de boursier du fait qu il s agit d une annee non diplomante
    Avez vous deja eu ce cas ?

  3. SLU DAKAR ET JE N2 PAJE SUIS ETUDIANTE EN LICENCE& A LA FSJP DE DAKAR ET JAI PA DE BOURSES JE DEMANDE DAIDE

  4. Merci beaucoup pour cet article !
    Pour ma part, j’ai trouvé pas mal de réductions et aides étudiantes ! C’est gratuit et sans inscription 🙂

  5. aidez moi a obtenir une finance pour le paiement de scolarité à l’université pastorale en cote d’ivoire svp!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *