Comment trouver des investisseurs financiers en France

Alors que la récente crise économique a sérieusement freiné les investissements un peu partout dans le monde, et même provoqué un net recul des flux d’investissements directs, la France a su résister au cyclone en gardant une très bonne attractivité, notamment grâce à la facilité de création d’entreprises, et particulièrement les petites et moyennes entreprises créatrices d’emploi ; mais aussi grâce à l’allègement et la flexibilité de l’arsenal juridique, à la reprise de l’immobilier et de la croissance en général. Cela s’est traduit, par exemple, par une hausse de 22% des investissements étrangers en France, en 2010.

Trouver du financement auprès d’investisseurs

Il est évident que toute entreprise, quelle que soit sa taille, a besoin de financement...





à plusieurs étapes de son parcours, que ce soit lors de sa création ou de son développement ultérieur. D’où la nécessité de trouver des investisseurs pour soutenir le projet à son démarrage et contribuer éventuellement à le maintenir par la suite. Mise à part l’assistance qu’on pourrait trouver auprès de son entourage proche, il y a bien sûr la solution des institutions financières et autres organismes d’aide à la création d’entreprises (banques, subventions, etc.) dont c’est la vocation première. Cependant, il se trouve parfois que cette solution ne soit pas possible ou souhaitable pour des raisons diverses : garanties élevées, lourdeurs bureaucratiques, etc.

Il faudra alors se tourner vers les investisseurs privés, soit des leveurs de fonds, soit ceux qu’on appelle en France les « Business Angels ». Il s’agit essentiellement de personnes qui sont disposées à investir leur fortune personnelle pour aider à la création et au maintien d’entreprises jugées prometteuses, plus ou moins novatrices. Cela correspond aussi à un certain goût du risque chez les Business Angels, qui sont eux-mêmes entrepreneurs, d’autant qu’ils interviennent souvent en phase d’amorçage, où les choses ne sont pas encore très claires. Mais cela n’empêche pas, bien entendu, qu’ils apportent leurs capitaux à des stades plus avancés (capital-risque, capital-développement). Leur contribution peut aller de quelques milliers à quelques millions d’euros, selon la nature du projet ou la taille de l’entreprise, du potentiel du business ou de la performance de la société.

Les Business Angels

Justement, le propriétaire du projet qui sollicite l’aide d’un Business Angel ou souhaite trouver des investisseurs d’une manière générale a tout intérêt à présenter un projet sérieux et bien ficelé. Il s’agit de convaincre des gens de mettre leur argent dans un projet qui non seulement préservera cet argent, mais encore leur rapportera des bénéfices à terme. C’est pourquoi il est primordial pour l’entrepreneur en quête d’investisseurs, de réaliser un plan business de qualité dans lequel il expose clairement sa stratégie commerciale. Ce business plan comprendra notamment une présentation générale puis détaillée du projet ou de l’entreprise (historique, situation, dirigeants, structure, logistique, etc.), les objectifs de développement, la clientèle ciblée, l’existence d’une demande, l’évolution de la concurrence, la stratégie marketing, la gestion financière, les besoins financiers correctement chiffrés, etc.

Comme il y a une forte demande sur les réseaux des Business Angels, il ne faut pas hésiter à taper à plusieurs portes pour obtenir un résultat, assister aux réunions ouvertes et autres salons qu’ils organisent périodiquement, et éventuellement user de contacts, de personnes connaissant ou ayant travaillé avec ces investisseurs. Une fois suscité l’intérêt de l’investisseur, il faudra le convaincre en défendant vigoureusement le projet, puis négocier courageusement le pourcentage de sa prise de participation. Signalons enfin qu’il n’est pas interdit de continuer de démarcher d’autres fonds en même temps, pour jouer sur la concurrence.

One Reply to “Comment trouver des investisseurs financiers en France”

  1. Je suis porteur d, un projet rentable, un projet de developpement basé sur le transport routier des produits agricoles du milieu rural vers le milieu urbain. Le montant de l, investissement est de 1.100.000€
    la durée de remboursement est de 5 ans.
    Nous sommes en république democratique du congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *